(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La finale - La reconquête du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Batman

avatar

Messages : 1168
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: La finale - La reconquête du monde   Mer 24 Mai - 11:38

Suivant le périple des aventuriers, parchemin en main, ils se dirigèrent vers la localisation du pont invisible. Siv prit le parchemin, le déchirant pour activer le sort imprégné à son intérieur, utilisant son énergie magique.

Le sceau brisé, le parchemin vint révéler, parti par parti, le pont menant à la petite île de Beazpax, le dragon permettant de créer une arme pouvant détruire les failles dans le Voile de par son écaille. Au fur et à mesure de l’avancée du groupe, mené par la capitaine Eleis Morgane, des torches s’allumaient d’elle-même sur les poteaux du pont.

Arrivés à l’extrémité de l’île, les gens purent observer, cette fois, un spectacle artistique des plus impressionnants. Ici et là, des statues parfaitement sculptées, en or, d’individus divers ornaient l’île. On y trouvait des modèles de toutes les espèces. La première a avancé une théorie, fut Siv en indiquant que cela devait être, comme pour les épreuves, une malchance en cas d’échec, une transformation en statue d’or, se rappelant que Orfindel était une gargouille, faite d’or.

Le premier à n’en voir aucun intérêt fut Samuel. Qui disait que c’était impossible et que valait mieux, tenter de ramener les statues plus petites, celle de fées. Évidemment, l’attrait de l’or avait attiré le regard de Lûle, qui semblait porter une attention particulière aux œuvres.

Pour les autres, l’intérêt était tout autre, celui de trouver ce pour quoi ils étaient venus. Aethyr prendrait donc la voix des ombres pour se dissimuler et tenter de fouiller la petite île. Les gens restaient aux aguets, pendant qu’Aethyr revint finalement avec l’information tant désiré. Le dragon trouvé l’avait déconcerté. Contrairement aux écrits, concernant un dragon grand comme trois wyrms ancestraux. Le dragon qui avait été observé était de taille d’une grande gargouille, forme humanoïde, couchée dans un tas d’or.

La mission, saisir une écaille du dragon. Le plan facile était selon les combattants, de la prendre de force. Après tout, aucune créature ne semblait avoir résisté à l’équipage sur cette île, leur nombre ayant été l’atout majeur.

Plus pacifique, Siv proposait de simplement subtiliser l’écaille pendant le sommeil de la créature. Le plan fut donc adopté de laisser les guerriers prêts à la défense, pendant qu’Aethyr irait chercher l’écaille. Alors, usant de ses talents de discrétion et de manipulation du Voile pour s’y camoufler, elle se dirigea vers la chose.
Le processus aura été simple, si lorsqu’elle revint, Samuel ne poussait pas un cri de victoire. C’est à ce moment que le dragon ouvra un œil, passa une main écaillée et griffue sur sa nuque, à l’endroit où l’écaille fut prise. C’est dans un grognement irrité que la créature se relève, empoignant une lance à proximité.

Davarion, Gendryl, Lôle, Samuel et Mikael prirent une formation défensive. À ce moment, Eleis indiqua de quitter avant que le dragon ne les charge et bloque la sortie.

Trop tard, la rapidité impressionnante du dragon avait rattrapé le coup, Samuel se retrouvait empalé. Au bout de la lance de la créature, Samuel, se changea en statue d’or lentement, comme si finalement, la lance possédait un certain maléfice. Le sens du danger des autres guerriers réalisa alors la différence de puissance. Mikael viendrait alors, frapper le torse du dragon de coups normalement paralysants, Siv profiterait de la magie naturelle pour immobiliser de racine la créature. Le groupe put alors, prendre leur retraite, espérant que le tout tienne assez.

Arrivés au campement, une partie des gens prirent la navette vers le bateau, improvisant un départ avant qu’il ne soit trop tard. Restant sur l’île, Lôle, Lûle, Mikael et Davarion espéraient le retour rapide d’Eleis pour venir les chercher. Il aura tout fallu pour que Davarion convainque Siv de partir, mais Aethyr la convaincrait de continuer, pour leur enfant.

Comme attendu, le dragon armé de sa lance arriva au-dessus des gens, crachant une énorme boule de feu. Qu’ils esquivèrent habilement vu la distance. Le combat s’entame et s’acharna à une prise de parade et d’esquive de la lance, qui transformait les gens en or.

La barque finit par revenir et c’est à ce moment que Lôle et Mikael tentèrent d’occuper la créature pendant l’embarquement des autres. Alors que la barque était prête à quitter, Mikael reçut un coup qui le fit décoller vers la forêt. Le dragon eut le temps de frapper au dos Lôle, alors que celui-ci poussait au large la barque.

C’est dans un dernier sourire pour Lûle, que Lôle prit la peine de donner de toutes ses forces restantes pour envoyer la barque plus loin. Il se transforma alors en or, sourire désolé aux lèvres, plaie au dos. Le chagrin de Lûle serait sans doute lourd et long. Davarion eut le réflexe malgré tout, de tirer l’elfe devenant une statue dans la barque.
Alors que la barque avançait vers le bateau, le dragon en fit de même, chargeant vers celui-ci. Visiblement, leur peine n’était pas terminée, tout cela pour une écaille, se disaient certains.

Alors que le dragon humanoïde allait atteindre la barque et s’élançait le bras pour lancer sa lance et risquer de couler l’embarcation. Une explosion d’énergie se fit sur l’île. Mikael, libéra son plein potentiel, chargea de la forêt, maintenant transformer sous la forme ultime de son art de combat, un ange de combat.

Atteignant rapidement le dragon humanoïde, un combat aérien voué à l’échec pour le gamin prit place. Le premier coup de lance déchirerait son bandeau qui atteindrait la barque. Le combat se faisant en sens unique, pour le pauvre Mikael qui malgré sa puissance acquise, ne pouvait rien faire face à la puissance de l’être.

Une fois à bord, Davarion viendrait indiquer à Siv de quitter. Elle utiliserait sa magie, à pleine capacité, mettant son énergie magique et vitale à risque pour pousser des vents conséquents pour faire quitter le navire qu’Eleis, Greta et Lûle avaient fini par fixer et déloger.

Alors que Greta indiquait l’absence de Mikael et Samuel, elle constatait l’état de Lôle et en guise de réponse, Davarion lui laissa le bandeau du jeune ansgar. Alors que le navire quittait, on put entendre une énorme explosion au loin dans le ciel, indiquant que le combat s’était sans doute terminé abruptement.

Le voyage, bien que rapide et lourd des pleurs de Lûle devant son compagnon statufié en or, fut lourd devant la perte de trois membres, dont les plus jeunes. Rapidement, le bateau arriverait au port, dans la moitié du temps initiale, Siv restant à l’arrivée dans un état de comas vu l’énergie mise. Elle prendrait sans doute un temps pour se rétablir.

L’artefact en main, c’est lourd, que l’équipage descendrait à bon port. Maintenant en saison automnale.
Revenir en haut Aller en bas
Eleis Morgane, Ansgar

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: La finale - La reconquête du monde   Dim 28 Mai - 7:22

Était il possible d'être parti si longtemps ? Foutrerie, c'etait comme si cette ile leur avait pris plus qu'il n'y paraissait. C'etait ridicule de penser ainsi mais comment expliquer le vide en elle. Elle avait embarqué ces personnes, cohabité avec elles, commander et combattu à leur cotés, passé au traver de trop nombreuse épreuve.

Pour combler le tableau et faire echo à son etat d'ame, la traversé ne fut que peine et deuil. Avec l'équipage reduit, elle ne pouvait pas fermer l'oeil et c'etait très bien ainsi. Elle ne voulait pas le revoir. Son épreuve de la gargouille l'avait averti, plus votre vie avait été difficile, pire l'épreuve etait. Jamais elle aurait cru payer un prix si cher.

Probablement que plus personne attendait leur retour. Il faut se l'avouer, elle non plus n'y croyait plus. Quel était deja les prochaines etapes ? Négocier avec ce seigneur, se trouver des allier ? Tuer un dieu ? Rien de moin ! Devait elle en rire ou en pleurer ? Elle sentait la présence de Gendryl à son coté et fidele à lui même, se fesait présent sans s'imposer. Il avait lui même beaucoup payé lors de ces épreuves tout comme dans sa vie. Aussitot qu'il aurait fini ses reserve de tabac, elle etait prête a parier qu'il se jeterait pardessus bord. Comment faire autrement sans de quoi remplir sa pipe pour garger son calme stoique ? Déjà qu'il ne restait plus de vin, elle ne savais plus comment elle tenait elle même ? Un pari pueril avec la vie ?

Qui resterait sur cette ile encore en vie pour l'aider sur cette ile maudite ? Juste a y penser elle refrena un nouveau fou rire. Serait il possible que l'humour tordu de madame la vie etait revenu la taquiner ? Parce que oui la vie etait surement une femme, beaucoup trop bitch pour faire autrement.

Bref... Le premier nom qui lui vint en voyant son phare a l'horizon fut Milad, mais etait il toujours la où ce vieux fou avait trouvé une nouvelle lubi comme passe temps ? Vierna ? Comment se fier à une elfe noire ? Zelena ? une amertume lui vint dans la bouche en pensant à sa desertion... Elle eu une pensé pour Achyl, mais il ne fallait pas trop s'y attarder, il devait etre mort dans une de ses histoires extravaguante, ou entrain de conquérir une ile déserte et ce faire roi des pigmés. Avoir une tête bruler ne fesait de lui qu'un bon amant, pas un bon allier.

Apres avoir broyé du noir suffisament longtemps, un rayon de soleil eclaira le chemin : Enfin un bain chaud et un lit descend. Un repas constitué d'autre chose que de la viande de dragon serait bienvenue également. Et surtout a premiere vue, son port semblait toujours debout. Elle devra affronté bien asser tot Elias...D'ici la, elle gardait précieusement cette ecaille.
Revenir en haut Aller en bas
Lôle, Elfe



Messages : 7
Date d'inscription : 25/06/2015

MessageSujet: Re: La finale - La reconquête du monde   Dim 28 Mai - 16:27

Lôle, étant transformé en statue d'or, n'avait pas grand chose à raconter ou se souvenir ou oublier ou vivre avec. Une fin à l'image de l'Elfe: sans histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: La finale - La reconquête du monde   Lun 29 Mai - 11:47

Fidèle à ses habitudes, bien qu'inquiet par la lenteur de leur retour. Milad avait fait les préparatifs nécessaire au port pour se rendre sur l'île lui-même, affrontant au besoin, le seigneur.

Heureusement, on trouva un moyen de faire parvenir un message à Eleis, bien qu'impossible de valider. Le vieillard pas si vieux que cela, avait pris son mal en patience. Il avait dans son impatience, malgré tout, renvoyé toutes les prostitués et brûler pour passer le temps son bordel.

Emmerder assez la populace pour avoir l'impression de vivre seul sur l'île.

Lors du retour d'Eleis, elle pourrait constater que Milad avait tenue parole. Le phare en bel état, entretenu, son lit et sa chambre visiblement non atteint par sa personne. Il avait veillé sur le phare tout les jours où il avait pu, sinon avait passer son temps prêt du porche, pour éviter les froids probable.

Ce ne serait pas sans un soulagement, que le vieillard, se sera approcher du navire l'accueillir, ignorant complètement les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Batman

avatar

Messages : 1168
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: La finale - La reconquête du monde   Lun 12 Juin - 14:02

C'est finalement sous la sueur de plusieurs forgerons et sa rencontre avec Eleis que le plan de Sarmedos et Elias fut mise en place. Avec l'écaille de dragon, une arme aura été fabriqué et devait maintenant être utilisé.

Dans son retour de mission, Achyl aura pu se joindre au groupe de la nouvelle second d'Elias, Eleis.
Elle n'avait eut que peu d'option quant à accepter ou refuser, le titre lui revenant finalement de droit suivant le succès.

Sarmedos quant à lui, pris la peine de bien former son apprenti, pour l'attaque frontale qu'il allait y avoir.


Quelques saisons plus tard, les deux groupes se scinda. L'un, opposant plusieurs navires de la seigneurie et des habitants de l'île, attaqueraient le flanc du volcan pour reprendre lentement du territoire, alors que le Seigneur Sarmedos et Elias, accompagné de leur second, Eleis et la chimère reptile.

Arrivé face à la faille primaire, le débarquement des troupes se fit simultanée prêt du volcan. Les pertes furent lourde pour établir un pied sur la terre ferme, des créatures faites de cendre volcanique incinérait rapidement les gens qui mettait pied.

C'est l'unité principale d'Achyl et son escouade au sang froid, qui ferait les premières percés. Siv utilisant ses pouvoirs de chimères afin de faire éviter le pire aux alliés, les pièges ennemis de par ses visions douloureuses.

Du côté de la faille, c'est Sarmedos, La Sanglante et Elias qui traverse la faille pour rencontrer Lui, le créateur des Dieux. Eleis et le Second reptilien, avait eu pour mission de tué La Seconde de la Sanglante et une fois ceci fait, Eleis détruirait le cœur de la Sanglante (auparavant récupérer par Sarmedos pour rendre les gargouilles infertiles) quelques heures après la traversé, entamant les hostilités.

C'est blessé, après plusieurs jours d'attentes des Seconds et de combat pour ceux sur le continent, que les diverses failles qui ravitaillait les ennemis, explosèrent une après l'autre. C'est Elias et Sarmedos, qui revinrent en piteux états devant leur Second.

La victoire était totale, il ne restait plus qu'à reconquérir le continent. Les failles étant terminé, le Voile réparer, la puissance magique utiliser par la majorité des gens diminua. L'énergie magique venant d'ailleurs, avec plusieurs générations, il y avait à parier, que tout ce qui était magique, s'éteindrait de lui-même.

***

Plusieurs mois sur le continent avait passé, les combats étaient toujours fait contre les créatures, n'ayant plus de renfort, les forces ennemis s’amoindrissait. Cela prendrait sans nul doute plusieurs années, mais la victoire était totale. Elias, avait de par le fait même, profiter de son plan établit avec les résidents du continent, pour éliminer les derniers suivants du Créateur des Dieux.

Sarmedos étant un problème, avait été éliminer avant que celui-ci ne trouve le moyen de faire proliférer la magie éternellement, le poussant à ses expériences inhumaines. Il ne restait plus qu'Elias, sa Seconde et les survivants ayant bien voulu se joindre au combat.

***

15 ans plus tard, la guerre est terminé, les survivants reconstruisent leur monde, reprennent leur ville et les derniers évadés de guerre, tente de se cacher ici et là. La plupart de la magie persistait, mais ne semblait pas être réutilisable par les prochaines générations, ainsi, lorsque les derniers utilisateurs présent lors de la dernière rupture mourraient, la magie quitterait ce monde.

Maintenant, tout était à reconstruire, selon la vision d'Elias le Conquérant et sa nouvelle hiérarchie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La finale - La reconquête du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
La finale - La reconquête du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les prédictions pour la finale de la Coupe du Monde 2014
» Une voyante avait prédit le forfait de Ribéry pour la Coupe du Monde
» Français, 6e : votre avis sur mon évaluation finale sur le conte + sujet rédac
» Tour du monde en 80 jours : rédaction finale ?
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: L'Île, le nouveau monde :: Ligne du temps-
Sauter vers: