(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire d'un Orphelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fynn Tête-de-Pioche

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2015
Localisation : Alma, Qc

MessageSujet: L'histoire d'un Orphelin   Mar 29 Déc - 0:07

Prologue
- Le commencement -

Il vient un jour ou chaque homme réfléchi à son lègue pour les générations futures, à faire le bilan de sa vie.  Pour Sven Nilsen tout était en ordre, il était marié à la plus belle femme, les affaires allaient de bon train et il ne manquait de rien.  Il paraissait maintenant évident pour lui qu’il était prêt à franchir la prochaine étape de sa vie, il souhaitait avoir un héritier.  Les jours passèrent, puis des semaines, suivi des mois et enfin des années sans jamais qu’un enfant daigne se pointer le bout du nez aux plus grands désarrois du couple.  Le désespoir commençait à miner le moral des deux amoureux, jusqu’au jour où Karliah annonça à Sven qu’un petit être grandissait à l’intérieur d’elle.  Il aura fallu pour eux attendre près de dix ans avant que le miracle de la vie ne les touche.

Le jour de l’accouchement, une seconde épreuve allait chambouler la petite vie parfaite du couple.  L’enfant ne sortirait pas de par lui-même et la mère avait déjà perdu beaucoup trop de sang.  Sven avait une terrible décision à prendre; soit de sauver la vie de Karliah aux dépens de celle de l’enfant ou l’inverse, sauver son fils aux dépens de sa femme.

< Mon amour, je ne peux… Comment ferais-je sans toi… > [Sven]

< J’ai été une femme comblée à tes cotés, je n’aurais pu rêver d’avoir une plus belle vie… Mon heure est venue et je l’accepte… J’aurais aimé voir grandir notre enfant… Mais je crains que ce ne soit plus possible désormais… Promets-moi de prendre soins de lui ou d’elle… Promets-le-moi... > [Karliah]

< Puisses-tu partir le cœur en paix mon amour… Je te le promets…  > [Sven]

< Je… Je t’aime…  > [Sven]



[…]

Les  années passèrent, mais plus rien n’était pareil sans sa femme.  Il ne pouvait regarder son fils sans que le souvenir de son épouse ne vienne le hanter.  Son commerce, autrefois florissant, commençait maintenant à se faner n’ayant plus le cœur à l’ouvrage.  Les clients autrefois nombreux se faisaient de plus en plus rare, voir inexistant après un certain temps.  Toutefois, il avait fait une promesse à sa bienaimée autrefois et il n’allait pas lui manquer.  Son jeune fils Samuel, dont l’origine de ce nom se veut signifier « Enfant prêter par le dieu créateur », ne manqua de rien.  Il eut droit à une éducation suffisante pour qu’il puisse avoir un jour un avenir un tant soit peu intéressant.  Il a fait en sorte que son fils puisse au minimum savoir lire, savoir écrire et compter.  Il avait dû accepter des contrats plus ou moins légaux pour être capable de payer ses dettes et de s’assurer que lui et son fils puissent garder un toit au dessus de leurs têtes.  Une fois le pied coincé dans l’engrenage, c’est au tour de la jambe d’enfiler, puis l’autre et ensuite le reste ne tardent pas.  C’est exactement ce qui arriva pour Sven.  Il faisait des emprunts à gauche pour rembourser à droite et avait des créanciers de plus en plus impatients.  

Un jour en revenant d’une livraison, non loin de Menoch, l’inévitable finit par se produire.  Sur la route, devant lui l’attendait un groupe d’individus lui bloquant le passage.  Sven n’eut d’autre choix que d’immobiliser sa charrette sous la menace des arbalètes pointées vers lui et son fils.  En un instant le père et le fils se retrouvent encerclés et rien ne va plus.

< C’est l’temps d’payer tes dettes Nilsen !  On en a marre de tes promesses, c’qu’on veut c’est d’l’or et on le veut maintenant… Là ! > [Chef Brigand]

< Prennez tout ce que vous voulez… Mais de grâce … Épargnez nos vies… Mon fils n’a rien à voir dans cette histoire… Et moi… Mort je ne vous rapporterai rien… Pitié…  > [Sven]

< T’as raison Nilsen, mort tu nous rapporterais rien…  L’problème pour toi c’est que même vivant tu rapportes pas plus ! > [ Chef Brigand]

< Butez-moi ce bon à rien les gars et prenez tout c’qui peut rapporter un peu d’profit dans sa charrette. > [Chef Brigand]

< On fait quoi du môme Chef…?  Se payer l’vieux c’t’une chose… Mais l’jeune c’t’une autre… > [Brigand]

< Allez, on s’tire d’ici les gars… On a eu s’qu’on voulait.  Pour l’jeune s’pas notre problème… Qui s’débrouille!  > [Chef Brigand]



[…]

Samuel, laissé à lui-même, n’avait toujours pas quitté les lieux.  Bouleversé par la mort de son père, il s’était isolé à l’intérieur de la charrette renversée.  Plusieurs heures c’étaient maintenant écoulés sans qu’il n’eut bouger d’un poil, ni même verser aucune larme.  C’est un craquement de brindille derrière lui, qui réussit à attirer son attention.  Il empoigna une barre de fer qui se trouvait près de lui et d’un pas audacieux se dirigea en direction du bruit.  De l’autre côté de la charrette, il tomba nez à nez avec l’un des ravisseurs.

< Pose ta baguette le jeune, tu vas t’faire mal… D’toute façon j’suis pas là pour ça… > [Brigand]

< Pou.. Pourquoi r’venir ici alors...? Vou.. Vous en avez pas déjà assez fait comme ça… ? > [Samuel]

< J’viens te reconduire dans une place qui vont s’occuper d’toi… Ton père nous devait un tas d’pognon et on ne pouvait pas rien faire… C’bien dommage pour toi… Mais y devait servir d’exemple pour les autres… Tu peux comprendre ça ? > [Brigand]

< … (Silence) … > [Samuel]

Quelques heures plus tard, c’est devant l’orphelinat que le duo s’était retrouvé.  Samuel n’avait pas rajouté le moindre mot de tout le voyage.  Il se contentait de ruminer sa colère et essayer de comprendre l’ampleur de ce qui venait de lui arriver.  Qu’allait-il arriver de lui maintenant qu’il se retrouvât seul ? Comment pouvait-il survivre dans un monde si hostile en étant orphelin ? Il y avait tant de questions auxquelles il cherchait des réponses, et tant d’autres qui resteraient sans doute irrésolus…

< Bienvenue chez toi Gamin... C’est ici que se poursuit ton aventure… Voilà quelque pièces et d’quoi manger… Maintenant, fiche-moi la paix et va t’choisir un lit... J’ai autre chose à faire… > [Brigand]


[ À suivre … ]
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'un Orphelin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire d'un Orphelin
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: Rôliste :: Histoire des personnages-
Sauter vers: