(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ulrik Sveinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulrik Sveinn, Ansgar

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 20/12/2015
Age : 32

MessageSujet: Ulrik Sveinn   Dim 3 Jan - 10:17

Dès son plus jeune âge, Ulrik avait pris l'habitude de s'adosser au tronc d'arbre  qui adonnait sur la sortie du village. L'on pouvait y voir le jeune Sveinn, observant les nombreux départs des chasseurs en quêtes d'or ou de nourriture. Vêtu d’un chapeau de paille, un gilet pale et d’une paire de pantalon gris, sa tenue démontrait qu'il n'était pas descendant d'une famille noble. Ses courts cheveux noirs n'était pas encore assez long pour dissimuler ses yeux verts qui semblait déjà fortement rempli de vivacité et de courage pour son âge. Dans toute chose aussi pure et remplie de bonté, se cache une balance. Sur ce visage pur et parfait, l'on pouvait y distinguer une cicatrice qui débuta de son sourci droit jusqu'a sa joue droite.
Déjà âgé de dix ans, Ulrik se pratiquait au maniement des armes. À cet âge, il considérait cela comme un simple jeu, s'amusant avec des épées de bois avec les autres enfants du village. Son Père, Eugène les regardait jouer, le sourire aux lèvres et le regard rempli de fierté pour son unique fils bien qu'il aurait toujours voulu lui offrir une vie sur un bateau comme il avait eu la chance plus jeune. Sa mère, Rose gagnait un mince salaire en s'occupant de nettoyer les demeures des nobles du village avec deux autres femmes. La vie suivait tout de même son cours, réussissant à subvenir à leurs moyens avec leurs faibles ressources.
Trois années passèrent, Ulrik et ses amis prirent le chemin étroit de la forêt afin de chasser de petits animaux pour ensuite les rapporter au village, comme les plus vieux faisaient à chaques jours. Durant leur trajet, ils s'arrêtèrent sec sur le chemin, un lièvre se tenait immobile devant eux. Ils le prirent en chasse, sans qu'aucun d'entre eux n'arrive à le rattraper. Les pattes rapides et bondissantes du lièvre étaient fortement plus entraînées que les jambes des jeunes Ansgar. Croyant qu'ils étaient perdus, les jeunes regardirent autour, tentant de retrouver leur chemin. Une clairière tout près laissait pénétrer une fine lumière, permettant de déceller une demeure. Elle semblait abandonner et sans danger, vu au délabrement avancé de celle-ci. Ulrik avait un grand sentiment de courage pour un jeune de son âge, le démarquant des autres enfants. Il était donc le premier et l'unique ayant osé s'aventurer dans la clairière.


-Venez il y a aucun danger ici la demeu....

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'un grand homme, géant à la vue des jeunes, sorti de la demeure avec une énorme lame à la main. L'homme prit en chasse Ulrik et ses amis dans les bois. Les trois jeunes, aussi rapidement que leurs jambes le permettaient, courru pour échapper au vieil homme. Après un moment, ils regardèrent par dessus leur épaule et vit que l'homme semblait avoir cessé sa poursuite folle. C'est alors que les buissons près du groupe s'agitèrent et pour ensuite voir jaillir la lame rouillé de celui-ci, allant écorcher l'épaule d'Ulrik, qui évita le coup de justesse. Le groupe fini par semer l'homme.
Rendu au village Ulrik alla voir son père pour tout lui raconté, l'épaule en sang . Son père en colère, laissa tomber son marteau pour prendre une arme dans sa grande collection et parti en direction de la demeure de l'homme. Il entra dans la petite clairière et l'homme sorti de sa demeure, sa lame digne de sa taille à la main.


-Vous allez regretter d'avoir touché à mon fils ... un être ne faisant que votre moitié!!
Il avança vers l'homme, semblant dans une colère incontrôlable, sa lame brillait grace aux reflets du soleil.


-Votre fils est entré sur ma propriété sans permission, sans raison.

-Ce n'est qu'un enfant! Comment osez-vous? Vous mériteriez que je vous évicère!


Depuis l'arrivé d'Eugène, l'ermite avait fixé la lame miroitante de ce dernier, semblant s'y intéresser.

-Voilà ce que je vous propose ... un duel, une possession pour une autre. Si je l'emporte, je prends possession de la lame que vous avez en main. Si vous gagnez ...
*Esquissant un mince sourire douteux*
-J'aurais quelque chose a vous proposez si je perds bien-sur!
Eugène se contenta d'acquiescer.


Les lames ne cessaient de s'entrechoquer, d'une violence si prononcée que l'on pouvait pratiquement voir des étincelles fuser de leur fer. Ulrik, qui avait suivi son père était dissimulé dans une fougère fixant le duel, captivé par la scène.
Le père du jeune homme ne bronchait pas devant l'homme qui faisait au moins deux têtes de plus que lui. Toutefois, ce dernier semblait très habile avec sa lame. Le combat dura de longue minute et les deux hommes semblaient de force égal mais Eugène fini par avoir le dessu.

Agenouiller l'homme leva les yeux vers Eugène pour lui adressé la parole avec un léger sourire aux lèvres.


-Je dois l'admettre vous êtes plutôt doué sa devait faire des années que je n'avais pas eu droit a un tel combat. Je vous offre, si vous le désirez, de prendre votre fils à l’entraînement sur mon navire. Je sais que cela dois vous surprendre mais je connais votre situation et je doute que vous puissiez lui offrir une telle opportunité. Une vrai vie d'Ansgar!

Eugène sembla songeur un moment et tourna même le regard vers le buisson ou se trouva son fils. Il retourna ensuite son regard vers l'homme.

-Je dois avoué que votre offre est intéressante mais surtout surprenante. Mais je dois admettre que vous avez raison sur ce point. Laisser moi quelque jours pour y penser.

L'Homme hocha simplement de la tête et se retourna en direction de sa demeure, alors qu'Eugène passa près de son fils et l’entraîna avec lui vers le village. Quatre jour plus tard on pu voir Eugene et Rose accompagner leur Fils en direction d'un navire accosté au quai.

De longues années passèrent, l'on pu voir le petit et timide Ulrik d'autrefois, devenu un tout autre homme. Ce qu'il était devenu après toutes ces années, je crois que nous le saurons bien assez tôt…
Revenir en haut Aller en bas
 
Ulrik Sveinn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La reine et ses enfants à Trianon, par Wertmüller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: Rôliste :: Histoire des personnages-
Sauter vers: