(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Le prix de la liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaheera, Dashnïr

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015

MessageSujet: [BG] Le prix de la liberté   Dim 17 Jan - 23:03

Souvenirs d'enfance

Shaheera n'avait plus aucun souvenir de ses parents si ce n'est qu'une image floue du visage triste d'une mère qu'elle s'efforçait d'oublier avec les années. Elle ignorait s'ils étaient toujours vivants mais elle préférais prendre pour acquis que non. À l'âge de 5 ans à peine, la jeune fille au teint basané avait été offerte comme esclave à un riche marchand Dashnïr pour une raison qui lui est encore étrangère aujourd'hui.  Durant près de dix années, elle avait été à la merci de ce gougea qui l'abusait et la maltraitait. Il lui arrivait de repenser à cette pièce secrète dans le cellier, où il la traînait de force pour la punir lorsqu'elle osait lui désobéir. Son corps en portait encore les sévisses; marques de fouet au dos, brûlures, cicatrices diverses... Il s'était au moins gardé d'abîmer son visage, sans doute pour ne pas ébruiter l'affaire...


La fin d'un cauchemar

Vers l'âge de 15 ans, Shaheera avait rassemblé tout son courage et s'était décidée de saisir l'occasion pour s'enfuir. Elle avait allumé un incendie dans un placard où était entreposé le linge de maison, s'était emparée de l'arc de chasse et du carquois de son maître et s'était échappée par une fenêtre. Elle avait couru à toute vitesse vers la forêt voisine, poursuivie par son maître et ses deux immenses molosses. Comme un chat, elle avait pris refuge en hauteur sur une branche et avait attendu que son maître passe tout près, encochant une flèche d'une main tremblotante. Les deux molosses étaient arrivés les premiers au pied de l'arbre et se tenaient sur leurs pattes arrières, aboyant sans arrêt dans sa direction. Elle tira une flèche en leur direction, puis une seconde, mais manqua son coup les deux fois. Puis le maître les rejoint quelques minutes plus tard. Elle encocha une troisième et dernière flèche et visa son bourreau, qu'elle atteignit en pleine gorge...


Un mal pour un... mieux?

Un groupe de brigands qui avait été attiré par les aboiements l'avaient secourue quelques heures plus tard. Le chef de la bande s'était pris d'affection pour cette jeune fille esclave qui avait assassiné son propre maître. Il se disait touché par son histoire et lui avait proposé de venir avec eux, qu'elle aurait toujours de quoi boire et manger. Une promesse qu'il tenu. Elle passa donc les 5 années suivantes de sa vie à parcourir les routes en compagnie de cette bande de mésadaptés sociaux, tendant des embuscades à de pauvres voyageurs, pillant des fermes isolées, trouvant du travail malhonnête dans les tavernes mal famées des villages dans lesquels ils s'arrêtaient...  

Cette vie de crime valait mieux qu'une vie d'esclave se disait-t-elle. Elle avait au moins l'impression de servir à quelque chose et avait deux repas à tous les jours. Mais cette nouvelle vie trépidante eut une fin abrupte lorsque sa bande se retrouva piégée par un détachement de Mélophores qui leur tombèrent dessus en pleine nuit. Plutôt que d'aider ses compagnons qui étaient clairement en sous nombre, elle s'était éloignée de la scène, avait déchiré ses propres vêtements et s'était couchée en boule dans une tente reculée du campement. Lorsque les Mélophores la trouvèrent après avoir mis à mort ses compagnons et qu'ils la virent, couchée sur le sol, les vêtements en lambeaux et toutes ces marques de torture sur son corps, ils la prirent pour une otage et lui offrirent de la conduire chez un guérisseur de Menoch, la ville la plus près.


Aujourd'hui

Quelques mois se sont écoulés depuis qu'elle s'est retrouvée toute seule à Menoch et Shaheera est à présent un visage familier dans les ruelles du Port. On ignore qui elle est, d'où elle vient et ce qu'elle fait pour survivre. Tout ce qu'on dit d'elle c'est qu'elle est une femme étrange, que quelque chose semble être brisé entre ses deux oreilles...  On dit d'elle qu'elle a un tempérament bouillant, qu'elle est arrogante et impertinente, mais peut-être n'est-ce qu'une carapace. Après tout, Personne n'a encore pris la peine de vraiment s'intéresser à elle...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shaheera, Dashnïr

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015

MessageSujet: Re: [BG] Le prix de la liberté   Jeu 28 Jan - 14:24

Premier contact
Il y a 5 ans...


"Eh! Eh toi là haut!"

Shaheera se cramponna soudainement à sa branche, surprise par cette voix humaine à l'accent familier. Junrad, un grand Dashnïr aux cheveux poivre et sel portant un long manteau gris par dessus une armure de cuir sale et usée regardait en sa direction, souriant à pleines dents. Plus loin derrière se tenait ses trois compagnons. Vish'Nirah, une belle archère drow aux traits sévères ainsi que deux frères Ansgar, Marcus, qui était le plus musclé de la bande et transportait sur son dos une énorme masse à deux mains et Renn, un homme beaucoup plus mince et athlétique qui portait deux longs poignards à sa ceinture.

"..."

"Je te vois, ne fais pas semblant! Qu'est-ce que tu fais perchée là?"

"Allez-vous-en..."

"C'est toi qui a butté ce gros débile?"

"..."

Le Dashnir donna un petit coup de pied au cadavre du marchand esclavagiste qui baignait dans une véritable marre de son propre sang, comme s'il admirait la toile d'un brillant artiste.

Par les petites culottes de Piye... regardez-moi les bagues que porte ce tas de merde! Haha! Merci la p'tite ça fait notre journée!

"..."

"Allez tu peux descendre, on te fera rien! T'es notre héroïne du jour! Tu as soif?"

L'homme lui tendait une gourde d'eau fraîche bien remplie. Bien sûr qu'elle avait soif... combien d'heure était-elle restée perchée sur cette branche? Elle en avait perdu le fil du temps à cause de toutes ces émotions. Elle sentait que sa gorge était sèche et râpeuse et elle mourrait littéralement de faim. Pourtant elle hésitait, elle ne pouvait accorder sa confiance au premier venu, pas après tout ce qui s'était passé. Elle se sentait comme un poisson affamé devant lequel on agitait un ver bien juteux. La drow commençait à s'impatienter.

"Laisse le petit oiseau dans son nid si c'est ce qu'elle veut. On ne doit pas rester ici. Ce type là devait être un homme important, j'ai pas envie qu'on nous tombe dessus..."

"M'ouais tu as raison."

Le chef raccrocha sa gourde à sa ceinture.

"Comme tu voudras! Mais à ta place je changerais d'arbre parce que si on te retrouve là à côté de ce porc avec l'arme du crime dans tes mains, c'est la décapitation... si tu es chanceuse. Allez aideu!"

Shaheera fronça les sourcils, un peu décontenancée.  Elle les regardait s'éloigner tranquillement et disparaître à travers les branches.

"J'aime pas trop ça chef, la p'tite bronzée a clairement vu nos gueules. Vish aurais dû la faire descendre à coups de flèches pour être sûr."

"Tu t'en fais pour rien Renn... C'est elle qui a du sang sur les mains de toute façon."

"Moi je pense qu'on aurait dû l'amener avec nous. Ça me fait un peu chier de penser qu'on vient d'abandonner cette fille à son sort comme ça..."

"Tient, tu t'es développé une conscience Marcus?"

"Ta gueule..."

"EH! ATTENDEZ-MOI!"

Le chef Dashnïr esquissa un sourire, décrochant à nouveau la gourde de sa ceinture.

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Le prix de la liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Airing, retour à la liberté?
» VIVE LES PRIX LIBRE !!!!!!!!!
» Prière pour demander la liberté intérieure !
» Prix du bio en baisse : 50 produits Auch*n à moins de 1€
» Semi-liberté pour les loups

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: Rôliste :: Histoire des personnages-
Sauter vers: