(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Survivre à la vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Svetlana, Ansgar

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 10/02/2016

MessageSujet: Survivre à la vie.   Jeu 11 Fév - 1:56

Venir de loin






Étymologiquement, Svetlana, associé au mot ''sviet'', se rapporte à la clarté lunaire. Lumineuse et blanche, toujours présente dans les nues d'encre. Toujours lointaine. La lune est une marchande de rêves...

Suivant le modèle sous lequel elle était née, Svet eut tôt fait de la nuit son plancher. Un sol bien connu pour être aiguillonné par un climat festif, là où toutes les tentations délétères étaient recrudescentes.

Elle n'était alors qu'au préambule de sa vie adulte ; toutes les promesses du monde lui souriaient. La tête enchevêtrée dans les contes et les histoires épiques narrés avec tant de justesse qu'elle leur vouait toute sa foi, elle n'était en fait qu'une enfant.

Une enfant dont la diaphanéité de la carnation reflétait l'innocence de son esprit, qui en dépit de sa grande fertilité, n'eut jamais été cultivé de sorte qu'aucune pousse intellectuelle n'y germa.

Aussi, Svetlana ne trouva pas sa veine dans les ramures sémantiques mais à l'instar du geai moqueur, répliquait ce qu'elle entendait. Pour elle, il s'agissait d'un jeu auquel elle était passée maître ; le jeu des imitations.

Elle qui voulait irradier de ses multifaisceaux se fit prendre sous un couvre-lumière... À force de jouer au mirabilis, elle se perdit dans ses limbes.
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana, Ansgar

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 10/02/2016

MessageSujet: Re: Survivre à la vie.   Ven 12 Fév - 18:05

Entre Fer, Sel et Glace





Il était un village côtier où l'économie reposait presque entièrement sur le commerce d'huile de baleine, d'harengs fumés et de métaux précieux à l'état durci ou liquide, rares et extraits des sous-sols quand le dégel arrivait. Une boisson âcre d'un degré plus élevé que la norme s'inscrivait en tête de liste, prisée non seulement pour ses propriétés enivrantes mais aussi pour la chaleur et la sensation de satiété qu'elle pourvoyait contre les rigueurs de l'impitoyable climat.

Un endroit où naître du sexe faible impliquait, de manière paradoxale, deux choses pratiquement indistinctes; être servile à un époux bon gré mal gré ou faire la noce. Une condition à laquelle toute femme préférait le premier choix, même si le deuxième n'en était pas forcément un. Quand les navires marchands prenaient lieu d'amarrage, il n'était pas rare de retrouver de jeunes pucelles déflorées sans la bague au doigt, déshonorées et condamnées à une mauvaise vie. D'autres disparaissaient et ou réapparaissaient plus froides que ce qu'indiquait le mercure arctique.

Cette même terre fut jadis disputée entre des peuplades eodhéennes forcées à l'exode et les ansgars pour qui elle était mère et qui réprouvaient la présence de ces envahisseurs malvenus. Peu de temps après qu'un traité ne soit émis par le gouverneur de l'île Septentrionale pour la répartir au prorata et ainsi réinstaurer la paix, les conflits territoriaux prirent l'apparence d'une guerre froide.

C'était là le berceau de Svetlana.
Revenir en haut Aller en bas
 
Survivre à la vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» survivre grâce aux mort
» LIVRE : Life after Doomsday, ou comment survivre apres le nucleaire.
» Les archives du ghetto de Varsovie : survivre par-delà la mort
» Espérez-vous survivre Harmaguédon et ne jamais mourir?
» Comment survivre à la Fin des Temps ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: Rôliste :: Histoire des personnages-
Sauter vers: